INDISPENSABLE : Patrons de TPE PME, faites preuve de BON SENS !

09/10/2018

Au XVIIIème siècle, dans L’Encyclopédie, Diderot écrivait : « Ôtez à l'homme le bon sens, et vous le réduirez à la qualité d'automate ou d'enfant ». Que je sois en vidéo, conférence, coaching ou mission de conseils TPE-PME sur-mesure, je fais très souvent référence à la notion de « Retour au BON SENS » plutôt qu'aux « Méthodes » (certes extrêmement complexes et bien étudiées), qui sont souvent dépourvues d’intérêt pour les patrons de TPE et PME.

 Dans cet article, NEUROCONSEILS, conseils aux TPE et PME, t’explique 

pourquoi le bon sens est et restera toujours ton meilleur allier stratégique !

Pourquoi oublions-nous parfois de faire preuve de bon sens ?

 

Nous sommes humains, et nous sommes donc faillibles. A vrai dire, c’est ce qui te rend unique, et ce qui me rend unique aussi.

 

On a chacun notre vision du monde, COOOOOL !

 

Enfin cool… sauf quand on a toujours la tête dans le guidon et qu’on oublie alors que l’on ne voit que ce que l’on a envie de voir. Et oui, car on programme notre cerveau à ça, ne l’oublie jamais ! On ne va pas entrer dans une longue réflexion sociologique, bien que ça me passionne, mais ton cerveau est un petit coquin, un poil fainéant, qui peut facilement te jouer des tours si tu le laisses faire. 

 

 

Si tu commences à te borner à tes seules idées, c’est la porte ouverte à plein de dérives : intolérance, préjugés, manque d’écoute envers tes équipes… bref une sorte d’auto-intronisation si tu me permets le terme. Ça c’est du chef d’entreprise TPE-PME à l’ancienne : NEXT NEXT NEXT !

 

Pose-toi ces questions : « Comment les autres perçoivent-ils le monde ? », « Est-ce que mes équipes pensent elles-aussi que j’ai toujours tort, MOI !!? ». C’est un exercice intéressant à faire. Ça fait peur d’imaginer que les autres puissent penser qu’on a toujours tort, n’est-ce pas ?

 

Bon rassure-toi ! Quels que soient tes origines, ton éducation, ton cursus scolaire, tes expériences professionnelles, ton milieu social ou que sais-je, le bon sens ça se cultive. Tout le monde, et moi le premier, peut parfois manquer d’un peu de bon sens. C’est logique. On est tellement habitué à penser et réfléchir d’une certaine manière, qu’on en oublie parfois d’imaginer des alternatives qui seraient certainement plus enclins au bon sens !

 

 

Alors le bon sens, en définitive, c'est quoi ?

 

Si on prend en considération différentes définitions du « bon sens », on peut vulgariser en synthétisant que c’est, la faculté de juger sainement une situation dans son contexte, et de s’y adapter sans complexifier les variables de décision. En fait, il faut essayer d’être le plus objectif et sensé possible, pour limiter les décisions irrationnelles et toxiques. Je te rappelle d’ailleurs que nous sommes tous des êtres émotionnels !

 

Bon maintenant que tu connais une définition officielle, je vais te dire officieusement ce que c’est à mes yeux le bon sens, cher patron.

 

Le bon sens patron, c’est ni plus ni moins que ce qui va t’aider à relativiser et surtout t’échapper d’une prison pas si dorée (règles, habitudes, croyances, etc.). Une prison que tu t’es construite tout seul, simplement par crainte du regard des autres. Tu sais, c’est cette représentation mentale des choses telles qu’elles « devraient être » en tant que chef d’entreprise avec des responsabilités blablabla. 

 

Laisse tout ça de côté, fais-toi confiance, et n’oublie jamais que tu es libre ! N’oublie jamais que tu as toujours le choix ! N’oublie jamais que tu es seul à pouvoir juger tes valeurs et tes rêves ! 

 

 

 

Il n’existe pas une seule bonne manière d’être ou de faire,

qui soit universelle

 

Chaque contexte demande une adaptation particulière, mais toujours la plus simple possible. Si tu gardes ça en tête, alors tu auras déjà un temps d’avance sur les gens têtus.

 

 

Comment faire preuve de plus de bon sens au quotidien ?

 

Déjà, (tu vas te dire que je radote), il faut absolument admettre que nous sommes tous des êtres émotionnels. Quand tu gardes constamment cette idée à l’esprit, ça t’aide à perpétuellement te remettre en question lors des phases de décision. 

 

Cas d’école : Ton meilleur salarié (et un peu le chouchou quand même – là je viens de te mettre un biais cognitif par exemple) a volé 10 euros dans les pourboires et plus personne de l’équipe ne veut travailler avec lui. 

 

  • Quelle est ta décision et les actions concrètes que tu vas mener ?

  • Quelles en sont les conséquences directes et indirectes ?

  • Est-ce que c’est bien TA décision à TOI, fidèle à TA personnalité, TES valeurs ?

  • Est-ce-que tu as bien pris toutes les variables en compte, tout le contexte précis ?

  • As-tu envisagé au moins deux alternatives à ça, sans être trop influencé négativement ?

  • En quoi ta décision est plus objective et réfléchie que les deux autres alternatives ?

  • As-tu consulté quelqu’un pour avoir un avis extérieur et qu’il t’apporte de l’objectivité ?

 

 

Voici un exemple, non exhaustif, de questions à te poser avant de prendre une décision trop hâtive ou sur-documentée. Bien souvent, en allant immédiatement te perdre dans de belles matrices décisionnelles ou des textes juridiques par exemple, tu en oublies la base de la base, le bon sens ! Il ne faut pas se tromper de combat !!! LE BON SENS PATRON !!! 

 

Alors, prends du recul ; définis les finalités de la décision à prendre ; pose-toi les bonnes questions ; prends ta décision et mets en place les plans d’actions !

 

 

Quand on est dirigeant de TPE-PME, on passe généralement beaucoup (trop) de temps sur le terrain. On veut faire de plus en plus de choses pour gagner en efficacité, et indirectement en cash. On oublie alors de prendre le temps de prendre du recul. En procédant comme ça, tu procèdes comme les autres !

 

Alors démarque-toi ! Ne contribue pas à cette idée du « plus j’en fais, mieux c’est » ! C’est l’exemple parfait d’un non-sens !

 

 

Prends des décisions qui te ressemblent, tout en oubliant ta prison dorée ! Tu verras que ton quotidien sera beaucoup plus facile à gérer, que tu seras beaucoup plus ouvert d’esprit. Tu auras beaucoup moins de soucis et tu seras bien plus heureux !

 

Maintenant, ferme ton ordinateur, pose-toi seul, prends pleine conscience des choix à faire demain, et comment tu pourras faire preuve de bon sens. 

 

 

Morgan Santos

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload